post-title GABON NOUVELLE VISION – Peinture : Chima Ogbonnya en ardent défenseur de la cause des éléphants http://chimsheritagefineart.com/fr/wp-content/uploads/2017/08/0ca34323b100a0e16065d211a598d1fe_XL.jpg August 6, 2017 yes no Publié par
Catégories :
GABON NOUVELLE VISION – Peinture : Chima Ogbonnya en ardent défenseur de la cause des éléphants
27 visiteurs
Publié par
Catégories :

GABON NOUVELLE VISION – Peinture : Chima Ogbonnya en ardent défenseur de la cause des éléphants

Fasciné par leur mode de vie et leur rôle dans la régénération de la nature, l’artiste peintre Chim’s, a consacré une exposition de peintures sur cette espèce, le 29 avril 2017 à Libreville.

A travers un thème évocateur intitulé « Le Royaume des éléphants » l’artiste plasticien Chim’s, de son vrai nom

Chima Ogbonnya, a déroulé une vingtaine de tableaux pour rendre un hommage à cette espèce animale, aujourd’hui menacée d’extinction à cause du braconnage.

L’artiste de nationalité nigériane a peint le monde et le mode de vie de ces animaux. Passant en revue leur milieu, leur splendeur, leur majesté, leur mode de vie et leur impact sur l’environnement. L’homme de la forêt – comme se définit le natif d’Obuohia, dans l’Etat du Biafra chez les Ibo à l’Est du Nigeria – dit avoir longtemps observé les éléphants dont le mode de vie pourrait inspirer les êtres humains, notamment dans leur prisme familial.

C’est d’ailleurs ce premier aspect qui est largement retranscris sur la vingtaine de tableaux qu’il a exposée. Dans ce microcosme, Chima Ogbonnya met en exergue les valeurs du respect de la hiérarchie, de la sagesse, de l’innocence, de la puissance, de la tolérance, de l’amour, de la paix, de la pureté, de la stabilité, de l’égalité et de la prospérité.

Le plus remarquable dans ce petit monde, indique-t-il, c’est leur instinct de protection. « Quand les éléphants marchent ensemble, la maman est devant, les petits au milieu et le père derrière. Ils savent que leurs petits sont leur avenir. Essayez de toucher le bébé éléphant et vous verrez avec quelle bourrasque la maman va réagir. Quand une femelle met bas, elle lèche son petit et lui souffle dessus. C’est phénoménal !», s’exclame-t-il.

Cet instinct de protection a aussi un impact bénéfique sur l’environnement, poursuit-il. « Si, pour se nourrir, il faut détruire, la manducation dans le monde des éléphants, a plutôt un effet de régénération du milieu naturel », soutient-il. Et de poursuivre : « partout où les éléphants font les excréments, les arbres, les palmiers et les herbes poussent. Ça veut dire que les éléphants rendent à la nature ce qu’elle leur donne. C’est pourquoi les milieux où vivent les éléphants sont toujours riches. Et ça fait la fierté des autres animaux. Donc les éléphants apportent la prospérité », explique Chim’s.

L’artiste se positionne enfin comme un ardent défenseur de la cause des éléphants. Dans ce cadre, il indique que l’humanité gagnerait à les protéger. « Car de leur protection, dépend la préservation des forêts et, par conséquent de la vie des hommes », illustre-il à travers ces tableaux.

Au demeurant; le moins que l’on puisse dire, c’est que la posture adoptée par Chima Ogbonnya s’intègre totalement dans le projet de protection de ces espèces, mis en place par le président de la République Ali Bongo Ondimba, à travers l’Agence nationale des parcs naturels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *